2156_maria9label / Autoprod.

distributeur / Autodistro

contact / AM[at]murdochspace.com

dispo / 1


des mots // du son


Une nouvelle Polly Jean Harvey ? La prochaine Courtney Love ? ça va pas bien la tronche, non ? Suffit de tendre l'oreille pour reprendre ses esprits et capter que Sophie Gonthier aka Anything Maria, c'est plus que ces comparaisons de feignassses.

Tendre l'oreille, oui messieurs dames, et très vite vous verrez, enfin vous entendrez. On s'agrippe , on s'acoquine même à cette voix qui griffe, et mord en douceur, mais profondeur; à cette musique branque qui vous tresse des colliers de nerfs en deux coups de manche de gratte.

Des chansons félines, quatre sur cet Ep et autant de sursaut d'échine, de la surprise, bonne, qui s'étire , envahit l'espace (le très bien écrit The More I Fall - The More I Fly morceau fleuve) et file la chair de poule à décrisper le plus cocu des coqs. Et ouais, après tout pourquoi pas ?

Anything Maria, une amazone qui doit pas être bien vieille, 25 balais à l'état civil à tout casser. Mais ces piges-là ont dû compter triple, vu la maturité affichée sur ce disque (l'habité Modern Lovers est hallucinant). Un disque - vinyl aussi y parait - de fougue et d'abandon, d'extrême pulsion et de sensualité toute crue. L'union des opposés avec raccords apparents, des ligatures pour ainsi dire, de celles qu'on rêve de faire craquer histoire de mater se qui se trame en dessous.

Vivement la suite, nous v'la salement atteint là ! High Addiction, voila c'est ça !


des images