a9c7bb94082230e624668c356ba608dclabel / Alter-K

distributeur / Discograph

contact / V[at]murdochspace

dispo / 1


des mots // du son


Après un premier coup d'essai plutôt réussi, même si réalisé dans l'urgence et avec peu de moyens - comme quoi des fois ! - Vandaveer, soit Mark et Rose Heidinger, frère et soeur à la ville, duo de charme sur scène, reprennent le chemin de nos esgourdes avec ces dix morceaux de toute beauté, Divide & Conquer.
Un titre un brin guerrier pour un disque où la lutte est bien ciblé, là près du palpitant où s'escriment et gravitent pas mal de démons intérieurs.

En ayant pu approfondir et affiner leur méthode de production, la fratrie Heidinger n'en a pas pour autant perdu en efficacité. Leur folk a gardé cette immédiateté languide et charmeuse qui faisait déjà son charme à l'époque (.le sublime Turpentine parle de lui même).

Aujourd'hui la voix de Rose est plus présente, mise en avant , donnant plus de portée au duo. Qu'ils évoluent dans des ambiances brutes de noirceur ou dans des volutes plus légères de mélancolie rentrée, la combinaison pleine de complicité de leur deux chants fait son petit effet...Frissons dans la nuque, pupilles dilatées et brillance oculaire patente, des signes qui ne trompent personne. On est accroché.

Et c'est sans parler de ce goût du verbe haut, ce sens du mot bien mis, toujours bien calé. Une science du songwriting qui fait mouche. Mark porte à bras le corps ces histoires belles à chialer (Sound & Fury et ses choeurs, bordel !), comme ces comptines folk à l'étrangeté  toute de précision évocatrice brodée (A Mighty Leviathan Of Old).

Une belle découverte artistique et semble-t-il deux belles personnes derrière tout ça. Que demander de plus ?

des images