R_150_2552262_1290092669label / Chocolate Monk

distributeur / Import

contact / HG[at]murdochspace

dispo / 1



des mots // du son


Ce trio de Sheffield tire son nom d'une histoire de Kafka. Voilà pour les origines. Ce sont , comme ils aiment se définir, des anarcho collectivistes, voilà pour le pedigree. Ils ont sorti chez Chocolate Monk ce triptyque halluciné répondant au doux nom de The Bolsheviks Shat In My Brain..."Les Bolchéviques chièrent dans mon cerveau", voilà pour le programme.

Ils y mêlent instruments acoustiques et guitares électriques, percussions et vents distordus, avec l'apparition d'une voix de femme, gutturale et sous influence, dans la plus pure tradition du folk anglais. Une tradition ici quelque peu bousculée, disons une Karen Dalton qui n'aurait plus vraiment toute sa tête, ou du moins qui ne serait plus toute seule dans cette dernière. C'est tout bonnement un pur moment de frénésie psychiatrique et psychédélique - genre Antonin Artaud remontant l'Ombilic des Limbes pour donner sa première leçon de free jazz . Un instant suspendu de folie sonore dont on ne sort pas indemne.

En clair, ce disque est tout sauf amical, carrément sombre et punk. Trois jams sessions où rien n'est jeté au hasard, malgré l'effet patent de cacophonie débordante d'énergie droguée. Une longue digression lysergique, aux confins du free jazz, des extases chamaniques et des transes schizophréniques.

Âmes sensibles s'abstenir. Pour les plus téméraires, adeptes de sensations fortes, à découvrir absolument.

(retrouvez cette chronique chez nos amis de Live In Marseille)

des images