3661585508311label / Autoproduit

distributeur / Autodistro

contact / EB[at]murdochspace

dispo / 1


des mots // du son


Acquis à la cause d'une pop raffinée, Edward Barrow met la mélancolie au centre des (d)ébats. Sa musique en a la couleur et l'emphase. On aime bien comment, sur les six titres de ce premier Ep, Life Is Beautiful, il parvient à nous faire douter de la véracité d'un tel slogan, sans pour autant nous fracasser le crâne par trop de pathos mais juste en nous permettant d'ouvrir les vannes. Ça fait du bien tout de même !

La voix aérienne de Barrow joue pour beaucoup dans ces effets qui poussent vers l'introspection. Et les parties instrumentales - guitare, basse, clavier - de veiller à ce que la porte de nos perceptions ne se referment pas définitivement. Véritables bouffées d'air, ces mélodies empêchent le repli sur soi, protégeant son chant et nous, d'un velours aux motifs alambiqués. Pour donner des pop-songs légères comme du papier d'Arménie, capable de s'embraser littéralement comme de se consumer lentement dans de troublantes effluves romantiques.

Des chansons belles comme la brise du matin balayant les derniers flocons d'une très longue nuit. Superbes, voilà tout !

(retrouvez cette chronique chez nos amis de Live In Marseille)

des images



EDWARD BARROW - LIFE IS BEAUTIFUL (acoustique)
envoyé par edward30. - Regardez plus de clips, en HD !