chimeradour_600pxlabel / Sakifo records

distributeur / Id.

contact / JL[at]murdochspace

dispo / 1

 

des mots // du son


A la lecture de ce billet, ennemi(e)s de la virtuosité, pourfendeur(euse)s de musiciens trop habiles pour être honnêtes, ne partez pas en courant et jetez tout de même une oreille à ce disque de Jeff Lang.

La musique de ce gratteux, vieux briscard australien, spécialiste mondialement reconnu dans ce registre blues-rock, s'apprécie avant tout, non pour son lot de prouesses techniques - une maestria confondante il faut l'avouer ! -, mais bien pour son souci d'élégance et sa légèreté virevoltante, bien au large des conventions craffieuses imbibées de Jack Daniels.
Tour à tour jongleur, magicien et slider funambule, Jeff Lang défend un répertoire certes ancré dans une histoire vieille comme le monde, mais qu'il parvient avec fougue et malice à sortir de son tas de naphtaline. Ses ballades comme ses titres plus enlevés (I Want To Believe, bordel !) restent d'une richesse et d'une originalité remarquables.

Des morceaux que sa voix haut perchée, à l'instar d'un Neil Young, vient transcender, les poussant loin très loin dans leurs plus intimes retranchements. Du boulot classieux pour sûr !

(retrouvez cette chronique chez nos amis de Live In Marseille)

des images