sakya_prelabel / Autoprod.

distributeur / autodistro

contact / S[at]murdochspace

dispo / 1

 

des mots // du son


Rien que pour leur nom, qui résonne comme un hommage au clan de Bouddha, le sage des Shakya , les "Capables", on défendra ce quatuor landais et leur premier Lp , Pré.

Une longue période de gestation - le groupe existe depuis 2005 - pour ces six titres qui offrent un résumé percutant des capacités de ce groupe à faire bouger les cheveux. Moins ouvertement plan-plan que le laissait présager l'étiquetage "électro-dub-rock", leur musique a semble-t-il perdu en légèreté ce qu'elle a gagné en épaisseur, quitte ici à donner vraiment dans la noirceur.

Sakya imagine ainsi des rencontres relativement violentes entre métal onirique et électro poisseuse, on pense alors sans forcer à un Ezekiel sous stéroïdes et on a, au fil des écoutes, la confirmation que ces quatre-là savent domestiquer les guitares énervées, doublant la mise dans un registre rock mélodique. La voix hallucinante de Beñat Achiary jouant à plein son rôle de catalyser lyrique.

Lâchant quelque peu le dub-trip-atébas et le skanking "psycho(trop)redondant", les Sakya prennent du galon et quelques cm de biscottos. C'est pas plus mal en fin de compte !

(retrouvez cette chronique chez nos amis de Live In Marseille)

des images