51jXMwW0e2Llabel / Hazelwood Rds

distributeur / La baleine

contact / MGBB[at]murdochspace

dispo / 1


des mots // du son


Appuyer sur "play" après avoir mis dans sa platine ce nouvel album du Mardi Gras Brass Band - qui parait-il serait leur ultime et définitive sortie - c'est comme se laisser glisser dans un grand bain à bulles après une sale semaine. Ou bien ouvrir en grand les fenêtres après trois jours de chouille, la tronche dans les poumons, le foie dans les escaliers. Un bien fou !

Plutôt porté jusque-là vers les influences séminales de NOLA - ses marching bands, ses meters, son imagerie vaudou, ses mélanges aphrodisiaques de soul, calypso et rythmiques afros - qu'il a toujours mâtinées de funk, de hip_hop, le Mardi Gras BB reste une fanfare qui aura toujours choisi les défis au lieu des défilés. La preuve en est ce Crime Story Tapes, entièrement construit autour des thématiques du film noir américain et du New York des 40's. Un vrai tourbillon revigorant à plus d'un titre : lindy Hop, Boogaloo, Swing et Balboa, tout est bon dans le groove, mon cochon !

Rodée à la fête, cette bande de teutons fondus met une fois encore les petits plats dans les grands, envoyant valdinguer ici un piano, là un trombone ; banjos et trompettes, cuivres rutilants se bousculant autour de quelques samples cinématiques à souhait et de la voix du Dr Wenz, crooner devant l'éternel et MC meneur de revue survolté.

Une musique physique, faite avec le souffle et les mains, la tête bien plantée sur des épaules en mouvement perpétuel ! Terrible !


des images