a0636322510_16label / Super Apes Label

distributeur / Id.

contact / JBPPFK

 



des mots


Violence Ultimatum, titre programmatique comme n’en fait plus, est celui du nouveau bébé de Super Apes Label. Un disque né des ébats de Jorge Bernstein & The Pioupiou Fuckers (J.B. & The P.P.F.) qui, après s’être roulé dans les évangiles avec Arnaud Le Gouefflec (génial Christian Rock Fièvre), s’acoquine ici avec ce coquin de KIM mais aussi avec le légendaire Rotor Jambreks pour ce qui s’apparente à une véritable orgie rock’n’roll, un grand barnum sonore qui éparpille son auditoire façon puzzle, tout azimuth. Et la tendresse, alors ? Au bordel, les quatre fers en l’air !

Pas glamour pour deux sous (sauf J.B.), cette clique est pourtant magnifique, et leur geste d’autant plus glorieux. Quelle bringue mes aïeux ! Flamboyante et sans fard, effervescente et sauvage. Durant laquelle ces braillards débraillés (sauf Jambreks) épluchent l’ABCDaire du Rock à la scie sauteuse pour en ressortir une synthèse on ne peut plus organique , sorte de syncrétisme joyeusement crétin, juteux et acide à souhait. Alt-country, death metal, grunge et lo-fi , tout y passe. Voilà donc un irrésistible coup pied flanqué dans la fourmilière de la morosité actuelle, un beau clin d’oeil crapuleux (surtout les P.P.F.) et un sacré tour de magie noire aux reflets verts et marrons, comme les deux faces (une pour KIM, une pour J.B & The P.P.F.) d’un disque de chair et de sueur aux imparables effets jubilatoires.

On vous le disait, rarement un Lp n’aura aussi bien porté son nom. Et en bons rejetons dégénérés d’une scène indé bouillonnante d’idées , ces gars-là s’en donnent à coeur joie et s’envoient fort, vite et bien. Pour tout vous dire, s’ils ne joueront pas tout de suite dans les stades, ils sont déjà au taquet, pour tout niquer dans les vestiaires.

En fin de compte, la musique qui nait de cette rencontre est effarante. Une espèce de congestion obsessionnelle, une compression libertaire, dense et mal peignée (sauf KIM) des codes du Rock’n’Roll. Violence Ultimatum, quoi !

Mais si menace il y a , c’est assurément pour vos guiboles qu’il faut vous inquiéter. Un truc à vous faire slamer dans votre salon. Un machin à faire headbanger les paralytiques. Un bidule à faire feuler les édentés. En somme, c’est MAXIMUM BAMBOULE à la Bernstein Corporation ! Blam !

"I hate Rock’n’Roll" nous hurle KIM. Franchement mec, on n’y croit pas une seule seconde !

[ retrouvez cette chronique chez nos amis de ADA ]


du son