lower_denslabel / Gnomonsong

distributeur / Import

contact / LD[at]murdochspace

dispo/ 1

 

des mots // du son


Lower Dens, combo de Baltimore, se soude autour de la personnalité haute en couleur de Jana Hunter, qui compose depuis plusieurs années déjà, certains des meilleurs morceaux d'un genre folk éthéré toujours finement mélodique, musicalement stimulant. On assiste cependant ici à un petit changement de braquet. Effet de meute surement.
Comptant Devendra Banhart et Andy Cabic des Vetiver parmi ses fans - ces deux-là les signent d'ailleurs sur leur label Gnomonsong - le groupe donne plutôt dans un rock indé électrique, atmosphérique à souhait où la voix de Hunter associée à celle de Geoff Graham n'est plus le seul élément moteur. Au final, on se retrouve avec un tout autre disque que celui envisagé sur le papier : plus chaud avec des sonorités plus rondes, comme bourrées de coton.

Du coup, on pénètre avec plaisir dans chacun de leur morceau, douze au total , desquels il émane des ambiances bien nuancées où lo-fi et shoegaze se taillent tout de même la part du lion. Ce Twin Hand Movement est le premier opus du quintet, d'une beauté imparable, réellement abouti, chaque titre y palpite d'émotions touchantes, parfois sur les nerfs, ou plus mélancoliques, jamais écrasantes ni surfaites.

On sent bien que Lower Dens a cherché avant tout à toucher le plus directement possible sont auditoire. Chose qu'ils parviennent à faire, sans céder à la facilité, avec une habileté déconcertante. Complexe et ouvert aux quatre vents, ce disque est tout bonnement superbe !

(retrouvez cette chronique chez nos amis de Live In Marseille)


des images