MARKOVOlabel / Division Aléatoire

distributeur / Id.

contact / M[at]murdochspace

dispo / 1


des mots // du son


Quatre titres, vingt minutes de musique et ma foi beaucoup de plaisir : ce que le Marseillais Bernard Audibert-Mercurin aka Markovo a la folie d'appeler un Ep deviendrait rapidement l'album phare d'autres artistes beaucoup plus médiatisés et bizarrement moins à la fête.  Et de fête il est assurément question ici. Une bamboula échevelée, à l'instar de ce que laisse présager la pochette de ce disque.

Markovo joue ainsi du post-rock électroniqué, de la new wave de rave party éclairée au chalumeau technologique , rythmée de quelques élans discoïdes, bande-son diabolique de cartoon noir.

Ces quatre morceaux (dont deux remixes par Matzak et Rubin Steiner) ne changeront pas la musique, ni le monde d'ailleurs. Ils en élargissent juste les contours, poussent les murs...Et tant pis pour les voisins !

(retrouvez cette chronique chez nos amis de Live In Mars')

des images