francoiz-breut-la-chirurgie-des-sentimentslabel / Caramel Beurre Salé

distributeur / Id.

contact / FB[at]murdochspace

dispo / 1

 

des mots // du son


Au début des années 90 on pouvait lire de ci de là : "Françoiz Breut est née à Cherbourg...Elle rencontre Dominique A qui l'initie (!) à une carrière musicale, parallèlement au dessin qu'elle continue de pratiquer".
Rien de tel pour vous confiner dans le créneau d'une pop arty à la française. rien de tel surtout pour transformer une jolie jeune fille talentueuse en mièvre et naïve inspiratrice. Rien de tel finalement pour mettre à côté de la plaque !

Pourtant, des Squad Femelle (son association de bienfaiteurs avec le duo Perio) et du Shower Curtain Project d'hier aux heureuses rencontres des premiers Lp (Tiersen, Katerine, Calexico, Kat Onoma, Louise Attaque...), en passant par des tournées à travers le globe, le cheminement de la dame dépasse largement celui de la simple muse et s'avère plus pertinent et sensible que pas mal d'agitateurs culturels pouvaient l'imaginer il y a seize ans de ça sur la base pourtant parlante de titres comme Tarifa ou Ma Colère. Chose qu'on a pu vérifier avec les disques qui suivirent et qu'encore aujourd'hui on retrouve avec ce cinquième album - La Chirurgie des Sentiments.

Françoiz y a toujours ce joli filet de voix d'une douceur haut perchée, au bord de la rupture parfois. Et ce qui pourrait passer pour une faiblesse devient un choix esthétique assumé, nourri aux seins de cette dernière. Les orchestrations à visages humains (le fidèle compagnon de ribouldingue, Stéphane Daubersy à la gratte, Don Nino aux manettes et claviers ou encore Shane Aspergen des Berg Sans Nipple à la batterie) participent à l'élaboration d'un univers personnel et discret dont on apprécie d'avantage les petites attentions portées aux détails des arrangements : fields recordings, réverb et effets sur la voix, samples et petites craquements toujours bien placés.

Mélancolie et douleur des absences, espoir du retour de l'amour perdu, chaleurs des baisers, transport des sentiments et rêves éveillés forgent l'âme même de ce sublime disque dont la gracilité constitue finalement un écrin formidable à cet hiver qui ici joue les prolongations.

 

des images